Les poissons

Liste non exhaustive des poissons que vous aurez sûrement l’occasion de pêcher…

La Caranx ignobilis Caranx_ignobilisDescription

La Caranx ignobilis est un poisson de grande taille pouvant atteindre 170 cm de long, mais en général, il atteint le plus souvent 100 cm. Le corps a un profil ovale et allongé, comprimé latéralement, doté de deux nageoires dorsales. Le pédoncule caudal est étroit et renforcé par des scutelles. La nageoire caudale est fourchue. La tête est massive avec un profil est tronqué et présente une discrète tache noire près de l’opercule. La partie supérieure du corps et de la tête ont une coloration pouvant allée du gris argenté au noir et une teinte gris clair argenté sur la face ventrale. La partie supérieure du corps peut être plus ou moins tachetée de noir avec quelques stries verticales claires. Les nageoires ont un dégradé de gris vers le noir. Les yeux sont gros et l’iris est gris.

Mode de vie

La Carangue à grosse tête fréquente les eaux tropicales et subtropicale de l’Océan Indien jusqu’aux îles océaniques du centre de l’Océan Pacifique. Elle affectionne les pentes externes des lagons, des récifs coralliens et rocheux ainsi que les secs et les passes entre la surface et 200 m de profondeur.

Le Barracuda barracudaDescription

Le barracuda (Sphyraena barracuda) est une espèce de poisson carnivore dont la taille peut aller jusqu’à 2 m. Le corps du barracuda est allongé, avec une mâchoire inférieure de grande taille et des dents en forme de croc. Les deux ailerons dorsaux sont largement séparés, le premier ayant cinq épines et le seconde une épine et neuf rayons mous.
Les barracudas sont comestibles mais il faut bien les cuire, puisque leur chair peut de temps en temps contenir une toxine, la ciguatera. Cependant il reste un poisson à la chair délicieuse qui peut se préparer en papillote au four avec par exemple du fenouil, des oignons, du citron,…

Mode de vie
Les barracudas vivent isolés ou en bancs. On les trouve généralement autour des récifs, mais ils apparaissent également dans les mers ouvertes. Ce sont des prédateurs voraces qui comptent, pour la chasse, sur l’effet de surprise suivi d’une courte accélération.

L’Espadon voilier espadon-voilierDescription
Le voilier de I’Indo-Pacifique (Istiophorus platypterus), aussi appelé espadon-voilier ou bécasse de mer, est une espèce de poisson vivant dans les océans Indien et Pacifique. Il est de couleur bleu nuit, et possède des stries verticales sur les flancs. Il est considéré comme étant le plus rapide des poissons.

Mode de vie
Le voilier de I’Indo-Pacifique est bleu sombre sur le haut du corps, brun-bleu sur les côtés et blanc-argenté sur le ventre. Sa mâchoire supérieure est allongée et pointue. Il peut mesurer jusqu’à 3 m, mais plus généralement de 1,50 m à 2,50 m pour 30 kg à 40 kg. Il est présent dans les eaux tropicales et tempérées des océans Atlantique, Indien et Pacifique. Il est plus fréquent dans les eaux chaudes le long du Gulf stream.

La Sériole serioleDescription
La Sériole (Seriola dumerili) est un poisson pélagique de la famille des Carangidae. C’est la plus grande espèce de cette famille présent dans de nombreuses mers du globe et notamment enMéditerranée et en Atlantique Nord. Sa taille peut aller jusqu’à 188 centimètre de long et son poids peut dépasser les 100 kilogrammes.

Mode de vie
La Sériole vit souvent en bancs de plusieurs individus mais peut également parfois rester seule. On la rencontre autour des haut-fonds ou près des caps rocheux où elle chasse ses proies (mulets, orphies, divers petits poissons) essentiellement entre juin et octobre. Elle est présente principalement entre 20 et 70 mètres de profondeur mais peut descendre jusqu’à 360 mètres.

Le Thon à dents de chienthon-dents-de-chienDescription
Le Gymnosarda unicolor, communément nommé Thon à dents de chien, est une espèce de poissons marin pélagique de la famille des Scombridae. Cette famille comprend les thazards, les bonites et les maquereaux. Le thon à dents de chien est un poisson de grande taille qui est aisément identifiable par sa livrée bleu vert sur le dos, argentée sur les flancs et blanc sur la zone ventrale avec deux taches blanches distinctives sur les deux nageoires proches du pédoncule caudal. Il fréquente les eaux tropicales de la zone Indo-Pacifique.

Mode de vie
Il se nourrit principalement de petits poissons comme les priacanthes, les anthias et autres calamars. Il les capture par surprise ou après les avoir étourdi en ayant effectué un saut hors de l’eau suivi d’un choc à la surface au milieu d’un banc. Grâce à ses puissantes petites nageoires, il peut facilement atteindre les 80km/h.

Le Thon jaune
thon-jauneDescription
Le Thon jaune ou albacore (Thunnus albacares) est une espèce de thon que l’on rencontre dans toutes les eaux des régions subtropicales et tropicales de la planète. Cette espèce pélagique, absente de la Mer Méditerranée, est fortement migratrice et se trouve généralement dans les cents premiers mètres de profondeur. Sa taille peut atteindre 239 cm pour un poids de 200 kg, tandis que l’âge maximum reporté est de 9 ans. Le thon jaune est très prisé en pêche sportive pour sa combativité.

Mode de vie
Les thons jaunes occupent de préférence des eaux dont la température varie entre 18 ˚C et 31 ˚C et évoluent généralement entre 0 et 100 mètres de profondeur.
Ils se nourrissent d’un large éventail de poissons, dont la dorade coryphène, la sardine, l’anchois, l’exocet, le thazard, le poisson lancette et d’autres espèces de thonidés comme la bonite, plus petite, ainsi que des espèces telles que la seiche, le calmar, le poulpe, la crevette…